Le Baudet du Poitou : Il a failli disparaitre !

Le Baudet du Poitou

Le Baudet du Poitou : Il a failli disparaitre !

Mots-Clés :

Catégorie : Poitou-Charentes

Autrefois, le Beaudet du Poitou n’était utilisé ni pour l’attelage, ni pour les travaux des champs, mais était quasi exclusivement destiné à la production mulassière.

Il est aujourd’hui, le Baudet du Poitou utilisé comme animal de bât ainsi que pour l’attelage. Il participe aussi chaque année à la fête de l’Âne, ainsi qu’à des concours départementaux et nationaux.

Le Baudet de Poitou est l’une des plus anciennes espèces d’ânes connues en France. Original pour ses très longs poils, le Baudet du Poitou a bien failli disparaître avec l’arrivée de l’élevage intensif dans les années 70. Mais heureusement, il reprend aujourd’hui du poil de la bête grâce à des éleveurs passionnés.

La sauvegarde du Beaudet du Poitou

Il sera sauvé grâce à une stagiaire ingénieur aux Haras nationaux, Annick Audiot, qui avait choisi de faire une étude sur lui en 1977. Elle constate alors et s’inquiète que l’effectif n’est plus que de 44 têtes réparties dans huit élevages.

Son action amènera la création dans les années 1980 de l’Asinerie nationale du baudet du Poitou à Dampierre-sur-Boutonne en Charente-Maritime dans l’ancienne ferme d’un des tout derniers élevages connus de la race.

Baudet du Poitou : Derniers chiffres ( source SIRE)

85 baudets en activité en 2012 dont 78 pour la production en Baudet du Poitou
382 ânesses Baudet du Poitou saillies en 2012
174 élevages en 2011, taille moyenne : 2,3 poulinières
169 naissances en 2012 : 70 livre B et 99 livre A

Quelques Élevages

Élevage des Gibaudières Site Web
Asinerie nationale du baudet du Poitou Facebook
Régis Léau Site Web

Nous sommes devons pas être fiers puisque nous avons été très peu a s’apercevoir qu’il allait disparaître. Nous devons par contre être fiers de participer a continuer de le chérir et le protéger.

Éditer un commentaire


A Propos

Generation Poitou-Charentes

Qu'est quoi Génération Poitou-Charentes ? Face à la mondialisation, à cette nouvelle réforme territoriale absurde, nous sommes des gens de tout bord politique et souhaitons défendre notre identité et notre culture constamment menacée à sa disparition. Défendre notre statut de Région, notre Territoire, nos Entreprises et notre Croissance, notre Environnement, nos Associations, nos Gens, notre Langue Régionale, notre Culture, Notre Patrimoine, Notre Tourisme. Défendons les Générations de demain.